YOUN SUN NAH
En Duo avec Bojan Z

Mercredi 9 octobre
20 h 00

SAINT-CHAMOND
Salle Aristide-Briand

Prix : 25,00 / 30,00 €

Quand l'ange déploie ses ''Elles''…

Parmi les découvertes capitales du Rhino dans sa longue histoire, la fabuleuse chanteuse coréenne Youn Sun Nah a fait son apparition dans la toute petite église de Pavezin en 2003. Depuis, en vingt ans de carrière planétaire qui en ont fait l’une des incontournables divas mondiales, l’émouvante pop-jazz woman est restée parmi les artistes les plus fidèles au festival qui l’accueille ce soir pour la quatrième fois, avec toujours un nouveau projet passionnant. A l’instar d’une vaste discographie qui n’en finit jamais de nous épater et où ses majestueuses compositions ont toujours été agrémentées d’incroyables reprises, de Tom Waits à Léonard Cohen en passant de façon plus inattendue par Jimi Hendrix et Métallica ! Des emprunts masculins plutôt virils auxquels Youn, qui a durant les confinements écrit pour la première fois l’intégralité de son très personnel et renversant album Waking World, répond aujourd’hui avec un dernier disque à l’inverse constitué uniquement de reprises et cette fois exclusivement féminines. Ces fameuses « Elles », figures emblématiques qui l’ont nourrie depuis que la chamanique Nina Simone l’a transformée avec son Feeling good et l’a décidée à se consacrer au jazz. De Sarah Vaughan à Roberta Flack, de Grace Jones à Grace Stick ou de Piaf jusqu’à Björk, dans un vaste éclectisme de styles et de générations, tout un florilège de femmes au pluriel que la chanteuse a défini avant qu’il soit subtilement retravaillé en studio par le pianiste américain Jon Cowherd. Pour porter l’intimité d’un tel duo en live, Youn a fait appel au talentueux pianiste franco-serbe Bojan Z qui dévoile ces nouveaux arrangements insoupçonnés sur lesquels opère, avec toujours autant d’originalité et de magie, la grâce d’une interprète à la sensibilité à fleur de peau. Sidérante d’aisance, du murmure jusqu’à la gouaille la plus énergique, c’est un immense bonheur que de retrouver la chanteuse dans ce répertoire de standards ré-imaginés par son stupéfiant feeling. Encore un inoubliable moment en perspective !

YOUN SUN NAH : voix – BOJAN Z : piano, Fender Rhodes

La page du magazine à télécharger ici