Nazani trio

Lundi 14 octobre
20 h 30

SAINT-CHAMOND
Salle Roger-Planchon

Prix : 15,00 / 20,00 €

L'art manié avec grâce de la polyphonie arménienne

Elles sont trois, trois voix merveilleuses façonnées à l’issue de longues études dans trois grandes écoles de chant en Arménie, Russie et Ukraine avant d’intégrer les Conservatoires de notre région. Trois voix féminines polyphoniques, uniques et vibrantes qui ne font plus qu’un depuis la création il y a six ans de Nazani qui veut dire élégant et joyeux en arménien. Deux sopranos Lianna Arutunian et Dunik Madatian qui se sont aguerries aux musiques anciennes, au baroque et au lyrique, et une mezzo-soprano, Irina Kaminsta-Nigoghosyan qui elle s’est spécialisée dans le chant pop-jazz avant de retravailler le classique avec ses ‘’soeurs’’ de Nazani. Réunies, elles forment cet ensemble triangulaire, comme les trois points d’un trépied et solide point d’appui pour diffuser, valoriser et perpétuer la richesse de leur héritage culturel originel et notamment transmettre toute la force émotive de la musique arménienne. Finesse des mélodies, utilisation des techniques harmoniques de chaque époque, importance donnée au sens des textes, leur démarche s’inscrit dans les pas de Komitas, prêtre apostolique et éminent ethnomusicologue de la fin du XIXe siècle. Pour accompagner ce magnifique trio polyphonique dans son répertoire qui réunit tradition et modernité, sacré et profane, on retrouvera sur scène à leurs côtés pour plusieurs titres le fin joueur de théorbe Frédéric Deshodt, multi-instrumentiste spécialiste des cordes orientales et invité sur Hazar Nazov (Mille et une saveurs) le disque de Nazani paru en 2022 et qui nous sera entre autres joué ce soir.

LIANNA ARUTUNIAN : chant – DUNIK MADATIAN : chant – IRINA KAMINSTA-NIGOGHOSYAN : chant – FRÉDÉRIC DESHODT : théorbe

La page du magazine à télécharger ici