KAREEN GUIOCK-THURAM

Samedi 12 octobre
20 h 30

RIVE-DE-GIER
Salle Jean-Dasté

Prix : 15,00 / 20,00 €

Quand Nina révèle Kareen

Ceux qui regardent le 12h45 sur M6 connaissent cette journaliste présentatrice qu’on a pu voir précédemment dans le magazine Turbo. Et les fans de foot n’omettront pas de relever dans son nom celui de son champion du monde de mari. Mais on sait moins que cette belle quadra titulaire d’une maîtrise de philo écume depuis une quinzaine d’années les clubs jazz de la capitale pour assouvir, en toute humilité, une passion viscérale pour le chant en compagnie du pianiste Dominique Fillon. C’est lui qui l’an dernier a poussé Kareen Guiock-Thuram, dont la culture s’est nourrie depuis toujours de jazz, de rap et de R&B américain, à faire une pause médiatique de neuf mois, temps de gestation pour accoucher d’un premier album sobrement intitulé « Nina », alignant onze reprises de l’icône Nina Simone en qui elle trouve un modèle de femme noire et engagée, courageuse militante en plus d’être une artiste fondamentale. À son écoute et surtout en live,on est stupéfait par le grain exceptionnel de celle qui se définit encore comme « une vieille chanteuse qui débute », sa voix mate et profonde ayant spontanément toutes les nuances requises pour s’attaquer, avec un naturel confondant, à pareil sommet déjà si souvent repris. Entourée d’un jeune trio formidable de groove et de finesse, c’est sans esbroufe mais avec un charisme solaire que la majestueuse Kareen dénuée de tout mimétisme se réapproprie avec un brio très personnel les plus emblématiques de ces chansons, joyeuses ou déchirantes, inscrites dans notre patrimoine commun et qu’elle nous fait revivre ici en totale légitimité. D’évidence, a new (grande) jazzwoman is born !

KAREEN GUIOCK-THURAM : chant KEVIN JUBERT : piano RODY CEREYON : basse TILO BERTHOLO : batterie

La page du magazine à télécharger ici