Clélya Abraham 4TET
ElliAViR

Mardi 15 octobre
20 h 30

VILLEURBANNE
L’Astrée

Attention billetterie uniquement sur :
billetterie@undouadejazz.com

Les âmes voyageuses

Pour cette traditionnelle coproduction avec Un Doua de Jazz, le Rhino s’inscrit pleinement dans la ligne éditoriale de sa 46e édition en mettant doublement en lumière cette jeune relève féminine qui émerge avec beaucoup de talent et de fraîcheur. À commencer par Lou Rivaille, alias Elliavir, artiste régionale en pleine ascension dont la formation agrège Christophe Waldner (piano) et Cyril Billot (contrebasse) venus de Foehn, à la batterie de Maxime Mary et l’apport fusionnel de la trompette de Rémi Flambard sur la voix de Lou, explorée elle-même comme un instrument à part entière. Ravivant le genre du jazz vocal avec une originalité toute personnelle, son chant magnifie l’intime pour toucher à l’universel, explorant de manière introspective un entre-deux mondes entre la terre et le vent. L’union acoustique de vocalises limpides mais aventureuses sur des musiques métisses nimbées de pop nordique et onirique, qui ont déjà valu à Elliavir depuis sa création en 2021 d’être dès l’année suivante lauréat du Tremplin Rezzo de Jazz à Vienne et du concours du Crest Jazz Vocal. Un carnet de voyage sonore qui a donné lieu à un premier album Rewind paru au printemps et qui sera joué ce soir en live.
Autre beau voyage sonore en vue avec celui proposé par Clélya Abraham, pianiste et chanteuse de tout juste trente ans et cadette de la fameuse fratrie des Abraham, lignée de musiciens d’origine guadeloupéenne. Si avec sa sœur Célia au chant et son frère Zacharie à la contrebasse, la pianiste -compositrice drive l’Abraham Reunion, elle mène en parallèle son propre projet en quartet avec Antonin Fresson à la guitare électrique, Samuel F’Hima à la contrebasse, et le jeune batteur martiniquais spécialiste des rythmes antillais Tilo Bertholo. Dès son premier album, La Source, paru en 2022 et qui puise là où naissent les émotions, Clélya a cherché à retranscrire la façon dont elle ressent la vie, composant avec beaucoup d’élégance et de finesse des ambiances poétiques métissées, entre jazz moderne, musique classique et rythmes afro-caribéens.Un univers onirique croisant jazz vocal et jazz-groove syncopé, où s’entrelacent biguine, salsa, dance-hall jamaïcain, calypso de Trinidad, sega de Madagascar, gwoka guadeloupéen… mais aussi parfois des climats plus cinématographiques et planants. Une musique d’atmosphère(s) pleine de surprises harmoniques et mélodiques, avec une pianiste-vocaliste au phrasé aérien et à l’instinct d’improvisatrice inné, quelque part entre Tigran Hamasyan pour l’agilité, Mario Canonge pour la touche créole, et Robert Glasper pour l’esprit. Passionnant mix !

LOU RIVAILLE : voix – CHRISTOPHE WALDNER : piano – CYRIL BILLOT : contrebasse – MAXIME MARY : batterie – RÉMI FLAMBARD : trompette

CLÉLYA ABRAHAM : voix, piano – ANTONIN FRESSON : guitare – SAMUEL F’HIMA : contrebasse – TILO BERTHOLO : batterie

La page du magazine à télécharger ici