Alfio Origlio 4tet
Human flow

Mardi 15 octobre
20 h 30

ROCHE-LA MOLIÈRE
L’OPSIS

Prix : 15,00 / 20,00 €

Emportés par les flows

Après quatre ans de succès avec son précédent Secret Places présenté à guichet fermé au Rhino 2022, le pianiste de stature internationale Alfio Origlio connaît déjà un bel engouement avec son tout dernier projet Human Flow qui a donné lieu à l’enregistrement de son quatorzième album personnel. Un répertoire mêlant compositions originales et pop-songs revisitées avec audace – de Michaël Sambello à Weather Report en passant par Wayne Shorter –, reflétant les influences notoires du jazz-rock et du jazz-funk californien des années 1980-1990 chez l’éminent claviériste disciple d’Herbie Hancock et de Miles Davis, qui n’en oublie pas moins ses origines italiennes avec des hommages à des compositeurs comme Morricone ou Petrucciani. Autour de ce jazz réinventé, c’est surtout la mise en valeur des flux spontanés entre les musiciens  de son quartet mêlant de fortes personnalités de trois générations qui est en évidence. Si l’on retrouve le fidèle batteur d’origine brésilienne Zaza Désidério, carioca de grande expérience parmi les plus demandés pour son élégante dextérité, et le guitariste prodige (mais aussi  excellent bassiste) Noé Reine (Ier prix Jeune Talent de la SACEM en 2013) qui collabore avec le pianiste grenoblois depuis 2017, le sang neuf vient aussi de la présence lumineuse de la chanteuse et violoniste Fleur Worku, vingt ans seulement, et qui après de très solides études vocales s’est formée au jazz dans la classe de Jérôme Regard. Une artiste complète qui a co-composé avec Alfio bon nombre des titres originaux de ce répertoire mûrement peaufiné, et qui n’a cessé d’évoluer depuis sa création pour trouver aujourd’hui une solide armature. Entre jazz, pop et soul, offrant une large place à l’improvisation qui fait tout le sel d’un live, voilà un panorama musical très mélodique et éminemment groovy, révélant la profondeur sensuelle d’une future grande à découvrir.

ALFIO ORIGLIO : claviers, direction – ZAZA DÉSIDÉRIO : batterie – FLEUR WORKU : violon, voix – NOÉ REINE : guitare

La page du magazine à télécharger ici