JULIA BIEL SOLO

JULIA BIEL SOLO

Dimanche 16 octobre – 17h00

ÉgliseGenilac

Place de l’église – 42800 Genilac

Tarif : 17/14 €

En partenariat avec la commune de Genilac

Plus Biel la vie...

Une voix subtile aux profondeurs mielleuses et à la sensualité mélancolique, dont la texture se pare de la spiritualité du gospel, de la mélancolie du blue-folk, de la fougue de la soul et dans la liberté d’un jazz teinté par l’esprit de la pop anglaise… C’est tout cela qui est réuni au naturel dans la musique de Julia Biel, son singulier « néo mellow » qui en fait au final une signature vocale très personnelle. Souvent comparée à Norah Jones, aussi bien influencée par Billie Holiday, Joni Mitchell ou Amy Winehouse, l’artiste britannique d’origine sud-africaine mêle son approche indie-jazz aux sensibilités art-pop d’artistes comme Björk, Sade, Radiohead ou Talk-Talk. Depuis son premier album auto-produit en 2005, elle a peu à peu séduit l’Europe, nominée plusieurs fois pour Love Letters & Other Missiles puis avec son album éponyme en 2018 qui lui a valu d’être invitée l’année suivante par Bob Dylan pour faire sa première partie au festival JazzOpen de Stuttgart. Grande musicienne jouant du piano, de la guitare et du violon, elle est aujourd’hui arrivée là où elle voulait en imposant son identité d’auteure-compositrice-interprète, un aboutissement qui se traduit dans l’épure de son quatrième opus Black & White en solo piano-voix, intime et brut, donnant une dimension spirituelle affirmée à ses chansons où elle évoque les thèmes éternels de l’amour, des ruptures et de la solitude, mais aussi des racines et du métissage. Black & White comme sa personnalité mais aussi comme les touches de son piano dont elle entend dépasser le concept binaire entre noir et blanc pour les transformer en paysages sonores très colorés. Un univers finement ouvragé par de délicats arrangements, des notes planantes et envoûtantes pour ourler des chansons poétiques que sa voix légèrement fêlée livre avec une émotion toujours à fleur de peau, authentique et intemporelle. Partir du personnel pour aller à l’universel, dépasser la vision racialiste qui catégorise, c’est tout cela que porte et prône la solaire Julia Biel en nous touchant au coeur.

JULIA BIEL : piano, voix

(C) Jenna Foxton
Si vous souhaitez plus d’informations sur le festival ou vous inscrire à notre newsletter…